C’est comment d’avoir: La Turflynx F315!

En 2019, nous avons eu la chance d’accueillir la deuxième F315 AWD au monde, voici mes opinions à propos de ce robot.
*L’ensemble des opinions sont miennes et non celles de mon employeur.


Edit du 14/08/2020 : Turflynx annonce une nouvelle plateforme, la F340 !

Qu’est-ce que la Turflynx F315 ?

La Turflynx F315 est la première tondeuse produite par la compagnie Turflynx (basée au Portugal). La dénomination F315 se découpe en F<- Fairway 3<- Unités de coupe 15<- 15 kWh batterie. C’est le premier robot 100  % autonome et complètement électrique. 

Turflynx annonce que la batterie de 15 kWh permet au robot de tondre jusqu’à 3,5 hectares ou 7 fairways. La recharge rapide ne prend que 2 heures top chrono !
Le poids et la dimension de coupe dépendront des unités de coupe que vous choisirez lors de l’achat. Turflynx permet l’adaptation de presque toutes les unités de coupe du marché, entre 55 cm et 66 cm. Les cassettes doivent être électriques, et peuvent contenir 7, 11 ou 14 lames.
Cela offre une largeur de coupe de 1m55 jusqu’à 1m88, pour seulement 640 kg jusqu’à 700 kilos.
La F315 existe en deux versions : la 2 roues motrices et la 3 roues motrices. Nous avions eu la 3 roues motrices.

Le poids réduit, cumulé avec un centre de gravité bas (dû à la position des batteries) permet au robot de tondre dans des pentes jusqu’à 16° / 28 %, ou des pentes latérales jusqu’à 22° / 40 %. Nous avons poussé notre machine au-delà des 40 % ! En effet, Turflynx peut ajuster les limites de la machine soit en construisant des bras sur mesures, ou alors en ajustant le software du robot.

Les points clés de la F315 sont que le robot est suréquipé, d’un Lidar et d’une poignée de capteurs à ultrasons, pour assurer la redondance de la machine. Ainsi le robot peut tondre de jour comme de nuit, et dans toutes les conditions climatiques possibles, ou même pendant le jeu ! Si le robot détecte un obstacle dans son champ de vision de 260 degrés, il va automatiquement ralentir, jusqu’à se stopper complètement si l’obstacle ne se déplace pas, il pourra reprendre sa tâche automatiquement lorsque l’obstacle sera retiré. 

L’autonomie du robot continue bien au-delà de cela, en effet, le robot va se déplacer seul entre les locaux des greenkeepers jusqu’aux fairways, puis d’un fairway après l’autre, et va même revenir jusqu’à la station de lavage par lui-même ! 


Comment installer la Turflynx F315 ?

Pour le moment, le F315 ne peut être installée que soit par un technicien Turflynx, soit par un revendeur agréé. Dans notre cas, nous avions eu les deux !

L’installation de la Turflynx est plutôt simple, il ne lui faut que 2 jours pour cartographier la plupart de nos fairways.

L’installation nécessite l’utilisation d’un module base RTK (installé sur notre club house), et d’un second module sur une voiturette de golf. Il faudra ensuite attendre 24 h pour la calibration des deux modules.

La prochaine étape est plutôt simple, il suffit juste de conduire dans les zones suivantes :

  1. Les zones où le robot peut rouler mais PAS tondre (exemple : semi-rough) : appelées AOAs.
  2. Les zones où le robot doit tondre (ex : fairways), appelées CMAs
  3. Les zones où le robot ne peut PAS rouler (ex : bunkers, ou zone humide) appelées NOAs
  4. Les chemins entre chaque trou. Appelés InterAOApaths
  5. Optionnel : les hubs pour interconnecter plusieurs chemins.

L’utilisation de hubs pour connecter plusieurs routes est une option clé de la Turflynx, cela permettra au robot de choisir les routes les plus rapides en fonction des fairways que vous lui direz de tondre.
Une fois que le technicien à fini de cartographier, il post-proccess les contours, les rend plus doux, et enverra la configuration sur le robot. Gros avantage, la même configuration peut être uploadée sur plusieurs robots, par besoin de tout recartographier !


Notre expérience avec la Turflynx ?

Pour complètement comprendre notre expérience avec la F315 AWD, vous devez comprendre le design de mon parcours :
WINSTONgolf est un parcours de 2 x 18 trous :

• Le WINSTONopen, un design plus classique, parkland, relativement plat et dégagé.
• Le WINSTONlinks, un design… extrême et très étroit !

Une fois que vous comprenez le challenge que représente le links, vous ne pouvez qu’imaginer le défi que ça représente pour une machine sans conducteur.

Notre expérience avec la Turflynx fut mitigée, d’absolument parfaite sur l’open à passable sur le links course.

Les points forts :

  1. 100 % sans fil !
    À l’exception du module RTK base, et de la station de charge, vous n’aurez besoin d’aucun câble, ce qui veut dire que vous pouvez faire un nombre infini de cartes !
  2. Précision extrême:
    Avec une précision au centimètre près grâce au module RTK, le robot produit des bandes parfaites. Trois directions sont disponibles : -10° +10° et longitudinal. (Note : il est désormais possible de tondre 50/50 miroir).
  3. 100 % électrique:
    Bien que cela présente  quelques inconvénients, être 100 % électrique offre beaucoup d’avantages:
  4. a) Le silence ! La tondeuse est tellement silencieuse qu’elle peut être à 10 mètres d’un joueur sans causer de nuisance.
    b) Pas de fuite ! Fini le stress d’une fuite hydraulique sur votre gazon parfait.
    c) Économique ! Finies les factures de diesel à 6 chiffres !
  5. Poids plume ! Notre F315, 3 roues motrices, avec des unités de coupe de 66 cm, ne faisait qu’un petit 700 kilos ! Bien loin des 1127 kilos de nos 8700a !
  6. Complètement autonome :
    a) Allumez-la le matin, et n’y pensez plus pour le reste de la journée ! La machine reviendra de par elle-même après avoir fini son programme.
    b) Minuterie réglable : Vous voulez que la tondeuse commence à 3 heures pour tondre les fairways avant le tournoi du weekend, mais vous ne voulez pas vous lever à 2 heures 30 du matin ? Ajustez la minuterie du robot pour qu’il commence à 3 heures, laissez-le sur le point de départ le soir, et il commencera de par lui-même !
  7. c) Contrairement à d’autres robots (ex : Précision maker), le robot peut légalement conduire de manière autonome sans supervision ! (Uniquement sur les propriétés privées)
  8. C’est bien plus qu’une tondeusemais on en reparle plus tard.

B) Les points faibles :

  1. Couverture téléphonique :
    Ceci a été notre plus gros problème. Le parcours étant très faiblement couvert par le réseau téléphonique, il était impossible pour le robot de se connecter au serveur au Portugal, et nous ne pouvions donc pas utiliser l’application mobile.
  2. L’installation nécessite un technicien.
    Ceci est un problème en deux parties :
    a) Une fois la première configuration installée, si vous souhaitez changer les contours, vous devez faire appel à votre revendeur ou au technicien Turflynx.
    b) Pensez-y à deux fois ! Tout accessoire sur le parcours peut devenir un obstacle ! Si vous installez des cordes pour bloquer le trafic, ou des plots pour un GUR, pensez à vérifier si le robot peut toujours accéder à la zone sans encombre !
  3. Il est toujours nécessaire d’avoir un opérateur pour entrer / sortir la machine, la nettoyer et contrôler la qualité de coupe.
  4. Le robot ne fonctionne pas sur des design extrêmes (on en reparle plus tard).
  5. Le prix !

Comme vu sur les précédentes images, le links est trop extrême pour le robot :
Cela résultera en deux problèmes :

A) La déviation du GPS :
Nous avons remarqué que sur les pentes latérales extrêmes (et surtout celle faisant gauche, droite, gauche, droite) le robot laissait un écart entre les bandes. Cette erreur est due à la position du module GPS, et le robot ne corrige pas encore le roll/pitch.

B) Limitations physiques :

Il est important de rappeler que sur un parcours plus classique, comme l’Open, la Turflynx a  effectué un travail d’une qualité jamais égalée par un opérateur.


Plus qu’une tondeuse !

Acheter une Turflynx F315, c’est acheter plus qu’une tondeuse, avec toutes les technologies embarquées dans celle-ci, le robot peut aussi servir de verticutter. Grâce au module GPS, il est possible de cartographier les arroseurs du parcours, et le robot soulèvera une cassette à la fois pour éviter tous dommages aux arroseurs !

Et cela est juste ce qui est disponible aujourd`hui, car grâce à la technologie embarquée, le robot sera bientôt capable de rouler les fairways, ou faire des traitements avec des unités à LED… sans aucune modification requise !

Points à notifier :

  • Il est possible de conduire le robot manuellement via les joysticks… mais cela est plus fait pour rentrer / sortir le robot du garage.
  • Le robot n’est pas équipé de lumières autres qu’un gyrophare orange, clignotant directement dans vos yeux, rendant toute manœuvre de nuit très difficile.

MAIS,

  • Les techniciens turflynx peuvent faire un diagnostic de votre machine instantanément à distance.
  • Vous pouvez installer un capteur NDVI sur le robot.
  • Même si votre robot ne fait qu’1 m55 de coupe, il est possible de tondre des bandes de la largeur de votre choix, le robot tondra simplement plusieurs fois dans la même direction pour créer une bande de la taille désirée.
  • Turflynx permet d’adapter votre robot, par exemple notre Links course aurait eu des bras allongés pour mieux épouser les ondulations.
  • Le support technique et SAV sont absolument parfaits

D’un point de vue général, mon opinion sur la F315 est très positive. Le robot est construit pour tenir dans le temps, et s’adapter aux avancées technologiques. Investir dans une turflynx est une opération garantie sans risque !



2 thoughts on “C’est comment d’avoir: La Turflynx F315!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s